Vous êtes victimes d'appels téléphoniques intempestifs émanant de firmes publicitaires... cliquer
Claude Carlier

2010.11.15

Fête Roi Belgique

La pensée du jour

Quatre morts et une disparue,
Des milliers de Belges les pieds dans l'eau,
Police, Pompiers, Protection civile sur pied de guerre,
Et le Roi fait la fête !

Moralité : Désolé, je n'en trouve aucune !

Claude Carlier

2010.10.05

Drapeau en Berne Flou Total Belgique

 

Images-Belgique-Drapeau-Berne-Flou-Total-Belgique

Drapeau en Berne et Flou Total en Belgique

Claude Carlier

2010.04.23

BHV au Palais Royal de Laeken

Lieu de Consultation Palais Royal de Laeken

Lieu de Consultation Palais Royal de Laeken.

Notez que cette photo est sombre, comme les jours le la Belgique.  Serait-ce un signe?

Photos et cartes postales anciennes de Bruxelles Laeken

Claude Carlier

2010.04.13

STIB La Station Roi Baudouin en 3D

STIB La Station Roi Baudouin en 3D

STIB La Station Roi Baudouin en 3D

Pour la technique de vision, lire ce billet

Claude Carlier

2010.04.12

STIB Roi Baudouin - Vol de Canards par Philippe Decelle

STIB Roi Baudouin - Vol de Canards Philippe Decelle

Bruxelles - Art dans le métro
STIB Roi Baudouin - Vol de Canards par Philippe Decelle

Claude Carlier

2010.04.09

Entrée Royale

Entree Royale

Entrée Royale.
Entrée principale du Palais Royal de Bruxelles vue de l'intérieur

Claude Carlier

2008.12.14

Autel de Saint Jean Nepomucène, martyr de la confession.

Autel de Saint Jean de Nepomucene

Autel de Saint Jean Nepomucène, martyr de la confession.

Au mur sont suspendus les obits des Rois des Belges et du Prince Régent, ainsi que l'épitaphe du dessinateur M.F. Jacobs (1776-1812), oeuvre de Godecharle.
Eglise Saint Jacques sur Coudenberg à Bruxelles.

Claude Carlier

2008.07.15

Le Roi et la crise gouvernementale.

 

Le Roi et la crise communautaire

 

Le Roi et la crise gouvernementale.

Grâce à ce graf, on ne peut que penser à notre pauvre Belgique.
En effet, le "A" en jaune signifie Albert.  Les couleurs noir, jaune et rouge (un peu délavé) symbolisent notre pays.
Le Roi, rentré de vacances d'Italie, ce qui lui vaut un joli teint bronzé, a reçu cette nuit Yves Leterme.  Le Premier Ministre lui a remis sa démission, ce qui ne s'est probablement pas fait dans le calme vu le coup à la joue et le bandeau sur l'œil gauche du Souverain. 
Le rafistolage avec des bouts de planchettes et quelques pointes du "B" de Belgique.
Les lettres "TMP" signifiant sans doute "Toute Ma Patrie" ou peut-être "Toujours Ma Paola".
Et, voyez comme le Roi est optimiste!  Il nous fait le signe de la victoire avec la main gauche!  Aurait-il déjà un joker dans la poche?  En tous cas, il montre les dents!

Claude Carlier

2007.10.01

Port et cathédrale de Palma de Mallorca

Port et cathedrale de Palma

Port et cathédrale de Palma de Mallorca
Devant la  cathédrale, la résidence de vacances du Roi d'Espagne

Claude Carlier

2007.05.29

Kasteel van Gaasbeek – Entrée principale

Kasteel van Gaasbeek

Kasteel van Gaasbeek – Entrée principale

Le premier château fut édifié vers 1240 en tant que bastion destiné à protéger Bruxelles et le duché de Brabant des attaquants venus du Hainaut et de la Flandre. En 1388 les Bruxellois détruisirent le château.
Au début de 1500, la famille Horne construisit un château en briques sur les fondations de la citadelle du moyen âge. En 1565, le comte d’Egmont acquit le domaine de Gaasbeek comprenant le château et 17 villages. Egmont fut décapité en 1568 sur l’ordre du roi d’Espagne Philippe II.
Au cours des siècles suivants, le château fut habité et reconstruit par de puissantes familles. Il a acquis sa forme romantique actuelle principalement durant la restauration entre 1887 et 1898, sous l’impulsion de la marquise Arconati Visconti (née Peyrat), qui fit de Gaasbeek un point de rencontre unique entre artistes et intellectuels.
La marquise a légué le domaine à l’État belge, qui l’a accepté en 1922. Depuis 1980, le château appartient à la Communauté flamande et abrite un prestigieux musée recelant une importante collection d’œuvres d’art et d’objets historiques, qui témoignent de son riche passé. Le château se trouve au centre d'un parc magnifique complété récemment d'un jardin.

Source : Site officiel du Château de Gaasbeek.
Claude Carlier

2007.04.20

Fin de l'Escorte Royale à cheval.

Le ramassage des lances

Fin de l'Escorte Royale à cheval.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

13.40 Heures: Rentrés à la caserne, les cavaliers ont terminé leur mission.  Le Commandant de l'Escorte les remercie puis quitte les lieux.  C'est ensuite le tour du porte-étendard de se retirer.
Les cavaliers sont ensuite débarrassés de leur lance, mettront pied à terre et rejoindront les écuries.
Pascal, lui, a l'air très content de sa prestation.

Escorte terminée pour Pascal

Je voudrais remercier pour leur aimable collaboration:
Le Commandant de l'Escorte Royale, le Colonel Jean-Jacques Rousseau (commissaire divisionnaire)
Le porte-étendard, le Capitaine-Commandant Delanghe (commissaire)
Pascal, mon modèle pour les photos
Marleen et ses collaborateurs du magasin de dépôt de tenues.
La direction et le secrétariat de la DAR
Le forgeron, mon chauffeur
Le musée d’Histoire et de Traditions de la Police
et tous les cavaliers de l'Escorte 


Ledébut du reportage

Claude Carlier

2007.04.19

Sortie du Commandant de l'Escorte et de ses estafettes du Palais Royal.

Le Commandant et ses estafettes sortent du Palais

Sortie du Commandant de l'Escorte et des ses estafettes du Palais Royal.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

12.40 Heures: C'est la fin de la prestation de l'Escorte Royale.  Il ne reste plus qu'à rentrer.  Ce trajet s'effectue par la rue Béliard, chaussée d'Auderghem, la Chasse, avenue des Casernes, boulevard du deuxième Régiment des Lanciers et boulevard Général Jacques.

Quelques particularités :
- La cape n'a été portée par les cavaliers qu'après 1955.
- La lance n'a été ajoutée qu'en 1952.  Il s'agit d'une tige de bambou, inspirée d'un modèle de 1896, munie d'une pointe nickelée et d'un fanion aux trois couleurs nationales.  Elle se pose dans un support en cuir fixé à l'étrier droit du cavalier.
- Le sabre : A l’ origine, le sabre se portait à droite du cheval pour tous les cavaliers.  En raison de l'apparition de la lance, le sabre a été porté à gauche pour ne pas porter 2 armes du même côté. 
Deux cavaliers font exception à cette règle, et portent donc le sabre à droite:
1) Le Commandant de l'Escorte car, se tenant à hauteur de la porte arrière droite de la voiture officielle, le sabre pourrait cogner le véhicule,
2) Le garde étendard de droite car, en sortant son sabre, il pourrait accrocher le porte-étendard (simple mesure de sécurité).

Seuls les officiers portent le sabre sorti de son fourreau (à l'exception du porte-étendard et de l'estafette de droite du Commandant de l'Escorte).  Leur sabre porte l'inscription "Pour le Roi et la Patrie" sur une face de la lame, et sur l'autre, le monogramme royal.
Le sabre sert bien entendu au salut (rendre les honneurs), mais il sert aussi à donner des ordres aux cavaliers par des mouvement et tournoiements particuliers.

Lire la suite : Fin de l'Escorte Royale à cheval.

Le début du reportage
Claude Carlier

2007.04.18

Rentrée du Grand Duc au Palais Royal.

La rentrée au Palais Royal

 

Rentrée du Grand Duc au Palais Royal.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

12.20 Heures: L'Escorte Royale accompagne le Grand Duc et la Grande Duchesse pour la rentrée au Palais Royal.
Le premier escadron formera une haie d'honneur.  Seuls le Commandant de l'Escorte et ses deux estafettes entreront dans la cour intérieure du Palais.

Le Souverain et les Chefs d'Etat escortés se déplacent maintenant en voiture.  Durant les premières escortes effectuées par la Gendarmerie de l'époque, le landau de gala, dénommé "le Diamant" était utilisé et était tiré par les attelages de la Cour.

 

La cour du Palais Royal


Lire la suite : Sortie du Commandant de l'Escorte et de ses estafettes du Palais Royal.

Le début du reportage

Claude Carlier

2007.04.17

Le Grand Duc et la Grande Duchesse à la Colonne du Congrès.

La Colonne du Congrès

 

Le Grand Duc et la Grande Duchesse à la Colonne du Congrès.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

12.10 Heures: Le Grand Duc est attendu par son aïeul, Léopold I, premier Roi des Belges, trônant en haut de sa colonne.
La Colonne du Congrès a été érigée en 1850 par l'architecte Joseph Poelaert.  Elle immortalise le Congrès National de 1831 qui proclama la Constitution 
belge.
Au pied du monument brûle la flamme éternelle, hommage au Soldat Inconnu de la Première Guerre Mondiale et aux héros de la guerre 1940-1945.  Le Grand Duc et la Grande Duchesse déposeront une couronne et raviveront la flamme.

Lire la suite : Rentrée du Grand Duc au Palais Royal.

Le début du reportage

Claude Carlier

2007.04.16

L'Escorte Royale se rend à la Colonne du Congrès.

Escorte fait mouvement vers la Colonne du Congrès

L'Escorte Royale se rend à la Colonne du Congrès.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

11.45 Heures: L'Escorte Royale se remet en mouvement pour accompagner le Grand Duc et la Grande Duchesse à la Colonne du Congrès.

Remarquez que les trois cavaliers de tête (la flèche avant) portent leur lance horizontalement au-dessus de l'encolure du cheval.  Ce qui signifie que le Souverain ou le Chef d'Etat se trouve dans le cortège.

Lire la suite
: Le Grand Duc et la Grande Duchesse à la Colonne du Congrès.
 

Le début du reportage
Claude Carlier

2007.04.15

L'Escorte Royale reprend position place des Palais.

Mise en place pour le départ au Soldat Inconnu

L'Escorte Royale reprend position place des Palais.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

11.40 Heures: L'Escorte Royale reprend position Place des Palais et va attendre la voiture officielle du Grand Duc Henri de Luxembourg et de la Grande Duchesse pour se rendre à la colonne du Congrès.

Ce temps mort me permet de vous faire découvrir une vue du Palais Royal, du Palais des Académies et de l'entrée du parc de Bruxelles.  Ce parc est la jonction entre la Palais Royal et la Rue de la Loi, lieu où se trouvent la Chambre des Représentants, le Sénat et la résidence du Premier Ministre.


 

Vue du Palais des Académies et entrée du Parc de Bruxelles

 
 

Escorte devant le Palais Royal


Lire la suite : L'Escorte Royale se rend à la Colonne du Congrès

Le début du reportage

Claude Carlier

2007.04.14

L'Escorte Royale quitte la place des Palais.

Escorte Royale quitte la place des Palais

L'Escorte Royale quitte la place des Palais.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

11.15 Heures: L'Escorte Royale quitte la place des Palais pour se positionner en attente rue Ducale.  En effet, le Grand Duc doit encore se rendre au Soldat Inconnu.

A l'arrière-plan de la photo, vous pouvez apercevoir le dôme de l'église Saint Jacques sur Coudenberg.  C'est dans cette église que fut baptisé le Roi Albert II.  Nous la visiterons prochainement
.

Lire la suite : L'Escorte Royale reprend position place des Palais
 

Le début du reportage
Claude Carlier

2007.04.13

Les présentations des personnalités.

Le Roi accompagne le Grand Duc


Les présentations des personnalités.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

11.10 Heures: Le Grand Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Térésa sont accompagnés respectivement par le Roi Albert II et la Reine Paola.
Selon le protocole, le Président de la Chambre, Monsieur Herman De Croo, se trouve premier de liste.
Suivent la Présidente du Sénat, Madame Anne-Marie Lizin, le Premier Ministre Guy Verhofstadt, puis les autres personnalités.

La Reine Paola et la Grande Duchesse


Lire la suite : L'Escorte Royale quitte la place des Palais

Le début du reportage

Claude Carlier

2007.04.12

Accueil officiel par le Roi Albert II et la Reine Paola.

Accueil officiel par le Roi et la Reine

 


Accueil officiel par le Roi Albert II et la Reine Paola.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

11.00 Heures: Le Grand Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Térésa sont accueillis par le Roi Albert II et la Reine Paola.
La cérémonie protocolaire commence par les hymnes nationaux joués par la Musique des Guides.  Ensuite, le Roi et le Grand Duc passeront en revue un détachement de l'Ecole Royale Militaire venu rendre les honneurs.

Si le Grand Duc est en visite officielle dans notre pays, on peut dire également qu'il s'agit d'une visite familiale.  En effet, le Roi Albert II étant l'oncle et le parrain du Grand Duc.

Remarquez également que, concernant l'Escorte Royale, seuls le Commandant de l'Escorte, le porte-étendard et une estafette sont présents derrière la tribune.


Ecole Royale Militaire

Lire la suite : Les présentations des personnalités.

Le début du reportage

Claude Carlier

2007.04.11

Les Officiels devant le Palais Royal.

Les Personnalités devant le Palais Royal

Les Officiels devant le Palais Royal.

Reportage au cœur de l’Escorte Royale à Cheval de la Police Fédérale
L'Escorte Royale du 20 mars 2007 en l'honneur du Grand Duc Henri de Luxembourg.

10.55 Heures: Les personnalités sont placées devant le Palais Royal par le chef du protocole.
Dans quelques instants, l'Escorte Royale apparaîtra sur la place des Palais.  Le Grand Duc et la Grande Duchesse seront accueillis par le Roi Albert II et la Reine Paola

Lire la suite : Accueil officiel par le Roi Albert II et la Reine Paola.

Le début du reportage .
Claude Carlier

2006.11.11

11 novembre 1918

Armistice Hommage au Soldat Inconnu

A Rethondes en France, département de l’Oise, le 11 novembre 1918, l'Allemagne signe l'armistice avec les Alliés, ce qui mit fin à la première Guerre Mondiale.  Pour célébrer cet anniversaire, une cérémonie traditionnelle d'hommage au Soldat Inconnu et aux Morts des deux guerres se déroule à la Colonne du Congrès à Bruxelles, en présence de SM le Roi, du Gouvernement et des Présidents des Chambres législatives.
Claude Carlier

2006.07.21

Bruxelles – Longue journée en perspective

Bruxelles Le départ de l'Escorte Royale

C’est le moment du départ, d’abord pour la cathédrale Saint-Michel, puis l’après-midi, pour la parade.
Quand les cavaliers de la flèche avant portent leur lance horizontalement, au-dessus de l’encolure du cheval, cela signifie que le Souverain (ou la haute personnalité) se trouve dans le cortège.
Et une chose que l’on ne sait généralement pas : Une des tâches du Commandant de l’Escorte est la protection immédiate du Roi, lorsque ce dernier se trouve escorté.

Retour au reportage

Claude Carlier

Bruxelles – Le Commandant de l’Escorte Royale

Le Commandant de l'Escorte Royale à cheval

Le regard attentif du Commandant de l’Escorte Royale.

Retour au reportage

Claude Carlier

Bruxelles – L’Escorte Royale à cheval au complet

Bruxelles L'Escorte Royale belge au complet en uniforme d'apparat

L’Escorte Royale belge au complet, 132 cavaliers.
L’uniforme actuel est une inspiration du grand uniforme de la Gendarmerie d’avant 1914.
Cette tenue a été approuvée par le Roi le 20 mai 1939.

.

Claude Carlier

2005.08.25

Bruxelles vu du ciel – Le domaine royal de Laeken

Image de Belgique.

La résidence des Souverains belges.

 


Claude Carlier

2005.06.03

Peinture – Eugène Boudin – Le port de Camaret

En 1887, l’artiste lui-même commentait son art :  « On pourra retrouver dans ma peinture sinon du grand art, du moins une reproduction assez sincère du monde de notre époque.  Peut-être aussi trouvera-t-on dans mes études du ciel un côté de la grande nature céleste qui n’a jamais été ni plus, ni mieux explorée par mes prédécesseurs … »

 

Corot lui donnera le nom de « roi des ciels », et le grand Gustave Courbet de renchérir : « Vous êtes un séraphin ; il n’y a que vous qui connaissez le ciel !».


Claude Carlier

2004.12.15

Bruxelles - Grand Place - Plaisirs d'hiver - Noël les Rois Mages - Marché de Noël

Les rois mages :

Ils seraient venus adorer l’enfant Jésus dans sa crèche à Bethléem.

Ils sont mi-réels, mi-légendaires ; l'Évangile de Saint Luc ne parle pas d'eux mais uniquement des bergers, alors que l'Évangile de Matthieu parle d'eux mais pas des bergers.

Dans la tradition, ils symbolisent le pouvoir et la richesse. Ce sont des rois. Ils sont 3 (Balthazar, Gaspard, Melchior). Ils sont porteurs de cadeaux et un somptueux cortège suit chacun d'eux.

  • Balthazar est vêtu en rouge et tient une urne remplie d'or
  • Gaspard est vêtu en bleu et il tient un ciboire qui contient de l'encens
  • Melchior est vêtu en vert et il tient un coffret contenant de la myrrhe.

Les bergers vivaient dans les champs et la nuit, gardaient leur troupeau. Ils symbolisent les humbles.

C'est l'Épiphanie qui commémore l'Annonce de la naissance du Christ aux rois mages et aux bergers.

Si vous désirez une de mes photos pour un usage personnel, ou si vous désirez poster une de vos photos avec un commentaire, contactez-moi à l'adresse     carlier_claude@yahoo.fr