Vous êtes victimes d'appels téléphoniques intempestifs émanant de firmes publicitaires... cliquer
Claude Carlier

2005.06.30

France – Epernay – Fabrication du Champagne – Le musée – 8

France Epernay Fabrication du Champagne Mercier

La suite de la fabrication du Champagne :

 

4 : Le vieillissement : Les bouteilles reposent sur lattes dans les caves pendant plusieurs années.  Ce vieillissement, variable selon les cuvées, permet au vin d’acquérir sa complexité et de développer son bouquet.

 

5 : Le remuage : Pendant la prise de mousse, les levures ont formé un dépôt sur le flanc de la bouteille.  Mises sur pupitre, les bouteilles sont remuées une fois par jour pendant 6 à 8 semaines, ce qui permet, en inclinant progressivement la bouteille à la verticale, de faire glisser le dépôt vers le goulot.  Le remuage peut être manuel, mais aussi effectué par des machines qui reproduisent fidèlement le geste ancestral du remueur.

 

6 : Du dégorgement à l’habillage : Le col de la bouteille est enfin plongé dans un bain réfrigérant à -20° afin d’emprisonner le dépôt dans un glaçon.  A l’ouverture de la bouteille, celui-ci est expulsé.  La touche finale est donnée par l’ajout de la liqueur d’expédition composée de vins de réserve et de sucre, qui affirmera la personnalité du vin.  La bouteille est alors immédiatement fermée avec son bouchon de liège et son muselet.