Claude Carlier 2013.05.22

NON à la vente des chevaux de la police fédérale

vente de chevaux,vente des chevaux de la police federale,100 chevaux sur l'herbe,chevaux en peril

Une initiative de Mr Marc Beelen, Président de "100 chevaux sur l'herbe"

Madame LA MINISTRE JOELLE MILQUET
MINISTERE DE L INTERIEUR Rue de la Loi, 2
1000 BRUXELLES



Le 17 mai 2013



Madame la Ministre,

Il y a plus de 20 ans alors que j’occupais les fonctions de Président de l’asbl ANIMAUX EN PERIL dont je suis le fondateur, j’ai mis sur pieds une retentissante campagne afin d’empêcher que les chevaux de la gendarmerie (à l’heure actuelle police fédérale) ne soient plus envoyés à l’abattoir et considérés comme de vulgaires objets vendus par les services des Domaines.
Cette campagne soutenue massivement par le public et relayés par l’ensemble des médias , appuyée aussi par Brigitte Bardot en personne a réussi à convaincre à l’époque le Ministre de la Défense Nationale Guy Coëme de mettre définitivement fin à cette réforme obscure et honteuse qui était d’expédier aussi ignominieusement les chevaux de la gendarmerie serviteurs de l’état au marché aux chevaux de la Duchesse qui était l’ antre des abattoirs.

Suite à cette determination courageuse et unique, durant de nombreuses semaines , j’ai participé activement au sein du cabinet de la Défense Nationale, à des reunions de négociations avec, Monsieur Paternoster attaché au cabinet du Ministre, avec le colonel Closset attaché à l’Etat major de la gendarmerie, avec Le colonel Vindevogel chef de la cavalerie afin que ensemble nous élaborions toutes les modalités de placement des équidés ( contrat de commodat , prise en charge services vétérinaires de la gendarmerie etc..).
Depuis lors, à notre grande satisfaction est appliqué ce prodigieux système de placements qui constitue, faut-il le rappeler, la fiereté de la Belgique en matière de protection animale et dont nos homologues voisins aiment s’inspirer.


Nous avons appris hélas que bourdonne dans les coulisses de votre ministère l’’étude d’un plan rejetant avec une acidité impitoyable ce qui a été acquis si durement pour ces chevaux qui ont tant donné aux hommes.

Nous ne pouvons , bien entendu, qu’ être déçus et indignés par ce retour de situation effarante où seront une nouvelle fois répudiés ces chevaux à qui nous devons légitimement notre bien-être et notre sécurité.

Pardonnez-nous, mais nous soupçonnons les auteurs de ce nouveau projet de ne pas avoir l’âme assez grande et compatissante pour d’une part tremper ainsi dans la mort avec autant de désinvolture tant d’équidés et d’autre part pour éclabousser à jamais et de façon aussi déshonorante les accords respectables pris résolument depuis plus de 20 ans entre l’Etat et les nombreux défenseurs des animaux.

Il va sans dire , Madame la Ministre , que nous n’aurons aucune indulgence vis-à-vis de ce projet peu brillant qui suscitera une surabondance d’inimitiés et de nombreuses réactions tant de notre part que des nombreux sympathisants à notre cause.
Tous ensemble nous sommes prêts à livré la lutte la plus acharnée comme celle que nous avons engagée avec toute notre entiereté il y a plus de 20 ans !

Qu’il nous soit permis, dès-lors Madame la Ministre de faire appel à toute votre sensibilité , à votre conscience morale à votre esprit éclairé et à votre lucidité politique afin de faire échouer cette odieuse combinaison où avec une impitoyable dureté et un ignoble réalisme les chevaux de la Police Fédérale sont abandonnés si cruellement et avec autant de dédain .

Nous ne pouvons croire qu’en femme de Coeur vous puissiez être indifférente à cette affaire avilissante et cautionner cet inexprimable revirement qui va à l’envers de la grandeur et de la dignité !
.
En vous remerciant d’avoir prêté attention à notre lettre , veritable supplique, et dans l’espoir de vous lire ou de vous entendre très vite, nous vous prions de croire, Madame la Ministre, à notre plus profonde consideration.






Marc Beelen,
Président

Vous êtes victimes d'appels téléphoniques intempestifs émanant de firmes publicitaires... cliquer
Commentaires

Bonjour Claude

oui j'ai entendu et lu la lettre envoyée par Marc Bellen
c'est franchement dégueulasse ! après services rendus !

si pas de réponse au courrier il y aura une pétition !

bonne journée Claude

Écrit par : nays - 2013.05.23

Répondre à ce commentaire

Et ne pas oublier ... en 2014, il y a les élections !!

Merci de ton passage
Claude

Écrit par : Claude - 2013.05.23

Écrire un commentaire